La validité du permis de conduire aménagé

Les personnes en situation de handicap peuvent parfaitement prétendre au passage du permis de conduire. Pour faciliter la chose, l’Etat a mis en place des aménagements des épreuves ainsi que des véhicules spécifiques. Pour se présenter, rien de plus simple : il suffit d’avoir l’âge requis pour la catégorie de permis choisie et d’être reconnu, par un médecin agréé, handicapé.

Validité du permis aménagé : les épreuves pour candidats avec un handicap auditif

Pour les personnes souffrant d’un handicap auditif, des sessions spécifiques sont programmées. Pendant ces sessions, les candidats pourront choisir un moyen de communication qui leur correspond et ce pour comprendre parfaitement les épreuves de conduites. Il peut s’agir d’une aide pour présenter l’épreuve, d’un soutien pour l’aspect théorique de l’examen, des commentaires tout au long du parcours ou encore de a synthèse finale après l’examen. Un interprète en langue des signes peut intervenir sur demande. Ces sessions ont minimum lieu deux fois par an.

Validité du permis aménagé : les épreuves pour candidats avec un handicap physique

Les véhicules (catégorie B) seront aménagés pour faciliter l’accès et l’utilisation aux personnes handicapées : double commande de freinage, rétroviseurs additionnels et éventuellement double commande de direction.

Validité du permis aménagé : la durée de l’épreuve

La partie théorique prend un peu plus de temps pour les candidats au handicap auditif. On l’estime à 1h30. Cependant cette durée peut être allongée en cas de difficultés de compréhension ou de mobilité. Pour ce faire, vous devrez vous adresser à la Préfecture de votre département et l’y déposer.

La durée de validité du permis aménagé 

Le permis ne sera donné qu’après un avis du médecin (ce dernier devant évidemment être favorable). Si le handicap est considéré comme stable, alors la durée du permis aménagé n’a aucune limite. En revanche, si le handicap est plutôt instable, le médecin ajoutera une durée de validité en fonction des critères de l’élève. Quoiqu’il en soit, à l’issue de l’obtention du permis, le conducteur devra utiliser un véhicule spécifique et adapté !

Laisser un commentaire